Logo J'aime mon bistrot

Que faut-il savoir sur les pertes blanches en début de grossesse ?

Comment sont les pertes blanches en début de grossesse ?

Que faut-il savoir sur les pertes blanches en début de grossesse ?

La grossesse est une période assez délicate dans la vie de la femme. Durant 9 mois de gestation, la magie s’opère dans le ventre de la future maman afin qu’une nouvelle vie soit prête à venir au monde. Cependant, cette période est aussi accompagnée de nombreux bouleversements. En effet, le corps de la femme subit bon nombre de changements afin d’assurer le bon développement du fœtus. À cet effet, il lui arrive de faire des pertes blanches dès le début de gestation. Zoom dans cet article sur les pertes blanches en début de grossesse.

Quelles sont les pertes blanches en début de grossesse ?

À partir du début de la grossesse, la future maman va ressentir que son corps subit des changements. En effet, les hormones sont troublées, ce qui entraîne différents symptômes, dont les pertes blanches ou leucorrhées. De façon globale, ce sont des sécrétions vaginales qui augmentent durant la grossesse et ce phénomène ne devrait pas alarmer.

Il faut savoir que les pertes blanches ne sont pas nécessairement un signe de début de grossesse, même si elles sont abondantes. Ce sont avant tout un phénomène assez récurrent qui se déroule dans la vie des femmes. En dehors de la grossesse, elles se manifestent à l’adolescence pour assurer non seulement la régulation du pH du vagin et de la flore vaginale, mais aussi la lubrification de la région. Elles peuvent être blanches ou transparentes et légèrement épaisses, sans aucune senteur particulière.

Si les pertes blanches ne sont pas un signe indubitable de grossesse, il est tout à fait normal de les observer en début de gestation et en grande quantité. Elles présentent une apparence laiteuse avec une texture fluide, ce qui donne l’impression à la femme enceinte d’être constamment mouillée.

Les pertes blanches en début de grossesse : quand faut-il s’inquiéter ?

Les pertes blanches en début de grossesse : quand faut-il s’inquiéter ?

Les pertes blanches sont effectivement un phénomène normal durant la grossesse. Cependant, il existe des situations où il faut s’inquiéter et se rapprocher d’un professionnel de santé. En effet, les leucorrhées ne doivent pas être ignorées lorsqu’elles sont accompagnées de signes inhabituels.

La femme enceinte peut souffrir d’une mycose engendrée par un champignon si elle présente des symptômes tels que :

  • Des démangeaisons ;
  • Des odeurs désagréables ;
  • Des brûlures ;
  • La fièvre ;
  • Etc.

Si ces signes sont accompagnés de pertes très liquides avec une couleur jaune, alors il s’agit du Trichomonas. Lorsque ces symptômes sont plus prononcés, le problème peut être une infection plus sérieuse. Il faudra traiter cette dernière au plus vite pour assurer votre bien-être.

Les pertes blanches en début de grossesse : que faut-il faire ?

Lorsque les pertes blanches en début de grossesse ne sont pas accompagnées de symptômes particuliers, même en cas d’abondance, il ne faut rien faire. Vous devez éviter les toilettes intimes récidivées et agressives, car celles-ci peuvent troubler la flore vaginale. Vous devez aussi éviter de mettre de l’eau, du savon ou du gel dans le vagin. N’oubliez pas de traiter les conséquences de la grossesse comme les douleurs au dos et la prise de poids.

En cas de pertes blanches suspectes, il est important de procéder à une consultation. Le gynécologue devra prendre les dispositions nécessaires. Une bactériologie vaginale peut être nécessaire. Après identification du problème, un traitement adapté sera adopté. Les produits médicamenteux préconisés sont généralement les mêmes que pour une infection classique chez une femme non enceinte. Le médecin recommande généralement un traitement local pouvant aller jusqu’à 10 jours en fonction de la situation.

 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rechercher

J'aime mon bistrot Minceur

J'aime mon bistrot

A propos

Média santé et bien-être qui met à dispositions des informations et des solutions fiables et efficaces.

Newsletter